Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[Fanfic] La trace des jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [Fanfic] La trace des jours le Dim 3 Juin 2012 - 16:30

Xerox

avatar
Membre
Membre
Salut à tous!
J'avais déjà commencé cette fanfic sur le Forum CodeLyoko.fr. J'y avais déjà publié je sais pas combien de parties, mais je sais qu'il y en a beaucoup... Je vais donc toutes les remettre ici maintenant pour que vous puissiez les lire, et bientôt, je mettrais la suite!
Bon courage pour lire le pavé, et bonne lecture!


Chapitre 1:
Il aurait aimé que son fantasme devienne réel. La voir, près de lui, lui tenant la main, la regardant une dernière fois avant de déposer un baiser délicat sur ses lèvres fines. Etait-il amoureux ? Oui, il l’était. Il était même fou d’elle, à en perdre tous ses moyens dès qu’il croisait son regard d’un bleu turquoise qu’on croyait presque artificiel.

-Odd ? Tu réponds quand on te parle ?
-Hein quoi ? Fit le jeune félin déçu que son ami l’ait tiré de ses pensées.
-C’est vrai, t’as l’air dans la lune en ce moment ! Lui fit Aelita. Ca ne va pas ?
-Si si ! Très bien !
-Bon voilà, je disais qu’il fallait que je lance mon nouveau programme tout à l’heure et que je le sauvegarde dans la mémoire du supercalculateur. Reprit Jérémy. Et il faudrait que vous soyez sur Lyoko pour vérifier que tout se déroule comme prévu.
-Ca marche pour moi ! Dit Yumi.
-Pareil ! Firent Ulrich et Aelita en chœur.
-Et toi Odd ? Demanda Jérémy trouvant son ami de plus en plus étrange.
-Ouais ouais… Mais, vous m’excuserez, mais j’ai un truc important à aller faire là !

Et le jeune blond partit du réfectoire sans ajouter un seul mot.

-Il est bizarre Odd en ce moment !
-C’est sur !
-Peut-être qu’il a fini par comprendre que toutes ses blagues n’étaient pas drôles ! Fit Ulrich avec ironie.

Le félin virtuel arriva donc auprès du banc où était assise une jeune fille, seule. Il hésita un instant, puis vint s’asseoir à côté d’elle.

-Ah, Odd ! C’est toi ! Dit-elle en souriant.

C’était Angelica, elle venait tout droit d’Italie, et était venue en internat au collège Kadic.

-Oui, euh, à propos de la fête de ce soir au foyer… Fit le jeune blond en sentant son cœur se serrer. Est-ce-que…

La belle Italienne était attentive aux paroles d’Odd, mais ce dernier n’arrivait pas à parler.

-Est-ce-que… Tu voudrais bien y aller avec… moi ?
-Si, certo ! Fit-elle dans un bel Italien.
-Euh, quoi ?
-Je voulais dire, oui, bien sur !
-Ah, ok ! Bon bah, on se voit ce soir alors !

Le reste de la matinée se passa sans encombre.
Les cinq amis se retrouvèrent tous à l’usine l’après-midi même pour tester le programme de Jérémy qui consistait à bloquer le transfer d’énergie depuis le réseau vers le cinquième territoire pour affaiblir XANA.

-Transfer Ulrich, transfer Yumi, transfer Aelita. Scanner Ulrich, scanner Yumi, scanner Aelita. Virtualisation !
-C’est bon Jérémy ! On est sur Lyoko !
-Parfait, je vous envoie Odd ! Tu es prêt ?
-Oui, vas-y Einstein !
-Transfer Odd, scanner Odd, Virtualisation !

Les quatre Lyokoguerriers se retrouvèrent donc sur le sol du cinquième territoire.

-Ok, allez prendre l’ascenseur, et dirigez-vous vers la voute céleste. Fit la voix de Jérémy dans le micro.
-C’est parti !

Mais XANA avait semblé réagir à l’arrivée des quatre Lyokoguerriers. Il envoya quatre rampants à leur rencontre.
Ce fut Yumi qui détruisit la première l’un d’entre eux en envoyant l’un de ses éventails dans l’œil du rampant.
Ulrich grâce à son triplicata détruisit deux rampants, et Odd se chargea du dernier.

-C’est bon, le ménage est fait, on peut continuer !

L’ascenseur les attendait déjà de l’autre côté de la salle, et ils s’empressèrent de monter dessus.
Les quatre amis se retrouvèrent dans la voute céleste, et Aelita prit place devant l’interface.

-Vas-y Aelita, tu peux lancer le programme ! Fit Jérémy.

Et cette dernière activa le programme.
Quelques secondes plus tard, on vit s’assombrir la voute céleste. Des petites lumières rouges filaient à la vitesse de l’éclair et finirent par éclater dans un bruit assourdissant.

-J’y crois pas ! Ca marche ! Fit le génie.
-Bravo Einstein !
-Ouais bien joué !
-Ok, je vous ramène ! Matérialisation Odd, matérialisation Yumi, matérialisation Aelita, matérialisation Ulrich !

Ils se retrouvèrent tous en salle des scanners.
Après un rapide débriefing de Jérémy, les cinq amis se dirigèrent vers le collège, car la nuit allait tomber, et chacun devait se préparer pour aller à la fête.

-Mais au fait Odd ! Lui fit Ulrich. Tu t’es trouvé une cavalière pour aller à la fête ce soir ?
-Euh oui… Dit-il en rougissant. J’y vais avec Angelica ! Tu sais, la nouvelle !
-Ah oui, l’Italienne ! Fit Aelita.
-Bon, on se retrouve tout à l’heure alors ! Affirma Yumi.
-Ouais…

Chapitre 2:
Les trois garçons se trouvaient donc en face du foyer et attendaient leurs trois cavalières qui ne devaient plus tarder à arriver.

Jérémy était vêtu d’une simple chemise surmontée d’une veste noire, et d’un pantalon de la même couleur.

Ulrich lui, portait un ensemble assez simple de couleur grise.

Odd était obligé de se faire remarquer, car il était habillé d’un ensemble avec un pantalon et une veste blanche ainsi qu’une cravate rouge, ce qui formait un étrange contraste, mais cela mettait bien en valeur les goûts assez fantaisistes du jeune survolté.


Soudain, les regards des trois amis se tournèrent vers trois magnifiques jeunes filles qui s’avançaient vers eux.

Yumi portait une robe de couleur noire, ainsi qu’une paire de bottes qui allait à ravir à la jeune japonaise.

Aelita avait revêtu une robe rose qui lui descendait jusqu’aux genoux, et avait glissé un joli nœud dans ses cheveux.

Angelica quant à elle portait une robe assez courte de la même couleur que ses yeux.


Les trois amis restèrent bouche bés de cette sublime apparition, et étaient impatients de rentrer dans la salle pour faire la fête et surtout de passer un bon moment avec celles qui ne les laissaient pas indifférents.

-On y va ? Firent alors les trois jeunes demoiselles.


Et les six adolescents rentrèrent dans la grande salle qui avait été spécialement aménagée pour l’occasion.

Ils passèrent tous une très bonne soirée. Mais l’heure de danser fût venue, et quelques couples déjà commencèrent à prendre place sur la piste.

Les trois « couples » se regardèrent. Et ce fût Odd qui le premier, rompit le silence :


-M’accorderez-vous cette danse ? Demanda-t-il à Angelica en se levant.
-Mais bien sur mon prince ! Dit-elle en riant.

Et tous deux se positionnèrent entre les autres couples.

Odd passa son bras autour de la taille de la jeune fille, et cette dernière posa sa tête sur l’épaule du jeune blond ce qui le fit automatiquement rougir.

Jérémy et Ulrich finirent par inviter Aelita et Yumi à danser voyant qu’Odd les avait devancés.

*/ La voir, près de lui, lui tenant la main, la regardant une dernière fois avant de déposer un baiser délicat sur ses lèvres fines. Etait-il amoureux ? Oui, il l’était. Il était même fou d’elle, à en perdre tous ses moyens dès qu’il croisait son regard d’un bleu turquoise qu’on croyait presque artificiel. /*


« Et si le fantasme devenait réel ? » Pensa Odd.


Les trois couples continuèrent à danser. Mais Odd était perturbé par cette histoire. Il en était sur, il l’aimait. Elle était là, collée à lui. Elle avait la tête posée sur son épaule. Pourquoi ne faisait-il rien ? Il savait faire pourtant ! Mais il n’y arrivait pas. Peut-être que c’était vraiment ça, être amoureux.

A la fin du slow, les six amis sortirent pour prendre l’air.

-Ah… Elle est géniale cette soirée ! S’exclama Aelita. Merci Jérémy de m’y avoir emmené !
Et elle embrassa le garçon qui resta un moment surpris, puis déposa à son tour un baiser sur les lèvres de la princesse.

-Euh, Angelica, je pourrais te voir s’il te plait ? Demanda Odd.
-Oui, bien sur !

Et tous deux partirent en direction du parc.

-Alors ? Tu voulais me dire quoi ?
-Ben, écoute… Je… enfin nous… tu vois au fait…

La jeune fille était toujours aussi souriante et écoutait son ami avec attention.
Ils s’assirent sur un banc qui était proche.

-Oui ?
-Euh… Je…

Mais Odd préféra se rapprocher de la belle blonde pour lui faire comprendre ce qu’il voulait lui dire.
Il s’avança vers la jeune fille. Ils étaient près, très près même ! Angelica avait compris et se rapprochait elle aussi. Ils allaient bientôt s’embrasser. Encore quelques centimètres…

-Odd ? T’es où ?

Et Ulrich arriva près du couple qui allait s’embrasser. Mais ces deux derniers reculèrent et rougirent violemment.

-Ah Odd ! T’es là ! Viens, on doit y aller ! La fête est finie !
-Ah ok ! Fit Odd déçu.
-A demain Odd ! Dit Angelica avec un sourir tendre.
-A… A demain Angelica !

Et les deux amis montèrent les escaliers en direction des dortoirs des garçons. Une fois arrivés dans la chambre, ils commencèrent à discuter :

-Pourquoi tu voulais voir Angelica ? Tu lui as dit quoi ? Demanda le beau brun d’un air interrogatif.

Chapitre 3:
-Ben, euh… Répondit le jeune blond gêné.
-C'est bon Odd, te fatigue pas, on a tous compris ce qui se passe avec Angelica! Dit le beau brun en fermant l'armoire.
-Si tu veux tout savoir, avant que tu arrives, je croyais qu'on... enfin tu vois quoi! Mais toi, t'as déboulé comme un taré devant nous en gueulant mon nom!

Odd venait de remarquer qu'il avait crié la fin de cette phrase ce qui surpris quelque peu son ami.

-Ouais, ben je pouvais pas savoir moi!

Et Ulrich éteignit la lumière de sa lampe de chevet, encore choqué de la phrase que venait de prononcer son ami, et surtout le ton avec lequel il l'avait abordée.

La nuit se passa calmement, mais Odd n'arriva pas à trouver le sommeil.

Le lendemain matin, les trois garçons se retrouvèrent au réfectoire, mais les filles ne tardèrent pas à arriver près de la table où ils s'étaient installés.

Ils discutèrent de tout et de rien jusqu'à-ce-que l'ordinateur de Jérémy se mette à sonner d'une musique que connaissaient bien les Lyokoguerriers.

Ils se regardèrent tous en se demandant bien ce qu'ils feraient d'Angelica. Cette dernière ne comprenait pas tous les regards qui s'échangeaient à la table, ni ce que s'ignifiait le "bip-bip" venant de l'ordinateur du génie.

"Là, c'est sur, ils me cachent quelque chose!" Pensa la belle blonde.

Et c'est Odd qui rompit en premier le silence:

-Bon, désolé Angelica, mais là, on... on doit y aller!
-Aller où ça? Les cours commencent dans dix minutes!
-Euh, ben... Sauver le monde! Répondit Ulrich avec ironie.

Et les cinq Lyokoguerriers partirent du réfectoire, laissant Angelica seule.
Ils se mirent donc à courir vers l'usine.

-C'est quoi l'attaque de XANA cette fois? Demanda Yumi au jeune génie.
-Aucune idée, c'est une surprise! Répondit Jérémy.
-Cool, j'adore les surprises! Dit Odd.

Quelques minutes plus tard, Jérémy avait pris place devant l'écran de contrôle du Supercalculateur, et s'apprêtait à transférer ses quatre amis dans le monde virtuel.

-Allez, pour une fois, les garçons d'abbord!

Il pianota quelques secondes sur le clavier puis repris:

-Tout le monde est en place?
-Ouais Einstein!
-Pareil! Tu peux lancer le transfert!
-Allez! C'est partit! Transfert Odd, transfert Ulrich, scanner Odd, scanner Ulrich, virtualisation!

Les deux amis furent virtualisés sur le territoire de la banquise.

-C'est bon Einstein! On est tous les deux arrivés!
-Parfait, je vous envoie les filles! Vous êtes prêtes?
-C'est quand tu veux Jérémy! Dit Aelita en entrant dans l'un des scanners.
-Ok, on y va! Transfert Yumi, transfert Aelita, scanner Yumi, scanner Aelita, virtualisation!

Les deux filles arrivèrent à leur tour sur le sol glacé du territoire de la banquise.

-C'est bon Jérémy! Où est la tour activée? Demanda Aelita.
-Elle est à 75 degrés nord! Et voilà vos taxis.
-Merci Jérémy.

Et les quatres amis se mirent en direction de la tour.

-Attention, devant vous! Fit la voix de Jérémy dans le micro.

En effet, deux tarentules, une manta et William se dressaient devant eux, et Yumi venait de se faire toucher, ce qui lui fit perdre quarante points de vie.

-T'aurais pas pu prévenir plus tôt? Dit cette dernière.
-Désolé, mais on dirait que le radar a boggé!
-Tu pense que ça pourrait être ça l'attaque de XANA? Demanda Aelita.
-Sans doute! Mais c'est encore trop tôt pour l'affirmer.

Ulrich avait devancé ses trois amis et était déjà en train de se battre contre William. Les deux garçons se battaient à un rythme effrêné.

Mais le beau brun décida de ruser et utilisa son triplicata. Aussitôt, deux doubles de l'adolescent se formèrent, mais William, qui avait bien repéré le vrai Ulrich, passa derrère lui et abaissa son épée, ce qui dévirtualisa immédiatement Ulrich.

Yumi elle, étaient en train d'essayer de se débarasser des deux tarentules.

Odd était avec Aelita et essayait de toucher la manta qui se trouvait en face de lui.

-Reste derrière moi Princesse! Il faut pas que tu te fasse dévirtualiser. On a besoin de toi pour désactiver la tour.

Mais ils n'avaient pas vu que William arrivait derrière eux. Il jeta son nuage noir sur Aelita. Elle ne pouvait plus se

défendre, elle était prise au piège.
Yumi avait vu cette scène et voulait aller sauver son amie, mais elle fût dévirtualisée lors de cette seconde d'innatention.

-Odd, maintenant, t'es tout seul! Fit Jérémy.

Il détruisit l'une des tarentules, et la flèche laser qu'il venait de tirer continua sa route ce qui détruisit aussi la manta située derrière le monstre.

Et d'une autre fléchette bien placée, il fit exploser l'autre tarentule.

Il courut ensuit en direction de William qui tenait encore Aelita.
Ce dernier lacha la Princesse au dessus de la mer numérique.

"Odd, t'as pas le choix!" Pensa le félin virtuel.

Et il plongea à son tour vers le vide numérique pour essayer de rattrapper la Princesse qui était en train de tomber. Il avait de la chance, car comme il était plus lourd qu'elle, il pu la dépasser.

Il attrappa la main de la belle aux cheveux roses, et planta ses griffes dans la paroi de glace qui s'offrait à lui.

Ils se retrouvèrent donc tous les deux immoilisés à quelques centimètres au dessus de la mer numérique.

La belle Princesse déploya ses ailes et remonta sur la terre ferme.
Odd, tel un chat agile, s'aida de ses griffes pour remonter la paroi lisse.

-Euh, c'était vraiment risqué comme sauvetage là! Merci beaucoup!
-Mais c'était tout naturel! Dit le félin avec ironie.

Et la Princesse déposa un baiser sur la joue de ce dernier en guise de remerciement.
Elle courut ensuite en direction de la tour et la désactiva.

Chapitre 4:

Une fois la tour désactivée, les cinq amis retournèrent au collège, car ils avaient déjà manqué toute la matinée de cours, et c'était l'heure de la pause de midi.

Ils retrouvèrent donc Angelica au réfectoire.
Après avoir mangé, les six amis se dirigèrent vers leurs salles de classe respectives.

Le reste de la journée se passa plutôt bien sous les rayons du soleil d'été.

Le soir venu, les cinq adolescents internes allèrent se coucher.
Angelica dormait maintenant dans la même chambre qu'Aelita, car une nouvelle élève était arrivée au collège Kadic, et il fallait libérer une chambre.

Odd et Ulrich eux aussi étaient allés se coucher et commencèrent à parler de la mission faite le matin même sur Lyoko.

-C'est sur que t'as assuré! Moi, j'aurais pas osé sauter comme ça dans la mer numérique! Lui dit Ulrich.
-Même pas pour sauver Yumi? Répondit Odd avec ironie.
-Ben euh... Je... Oui, enfin, si, bien sur.
-Ah, tu vois que tu l'aurais fait!
-Ouais, mais Yumi pour moi, c'est...
-C'est celle que tu aimes le plus au monde? Le coupa Odd.
-Euh, oui, on peut dire ça comme ça! Mais je ne pense pas que pour toi, Aelita soit celle que tu aimes le plus au monde, comme tu dis!
-J'allais quand même pas attendre qu'elle tombe dans la mer numérique sans rien faire! Et puis tu sais bien que sans Aelita, on ne pourra plus désactiver les tours, et là, c'est sur, XANA aura gagné! Et puis de toute façon, pour moi, c'est juste une amie, et tu le sais bien!
-Oh, je commence à en douter!
-Arrêtes, tu sais très bien que je n'aime pas Aelita! Et puis de toute façon, elle est avec Jérémy, non?
-Tu sais que Jérémy a vu toute la scène, et surtout le moment où... Fit Ulrich sans terminer sa phrase.
-Où...
-Où elle t'as embrassé! Et je peux te dire qu'il va certainement te faire la tête!
-Eh, mais j'y peux rien si elle a fait ça! Et puis de toute façon, c'était qu'un baiser sur la joue, rien de plus!
-Mais ça a pas eu l'air de te déplaire!
-Oh, arrêtes, tu m'énèrves à croire des choses qui ne sont pas vraies!

Et Odd s'enfouit sous sa couette montrant à son ami qu'il ne voulait plus être dérangé.
Mais il repensait à la dernière phrase que venait de lui dire le beau brun. C'est vrai que ça ne lui avait pas déplut! Au contraire, il avait aimé recevoir ce "baiser" de la part de celle qu'il considérait comme sa meilleure amie.
Il ne devait pas penser cela, il ne le pouvait pas, il aimait Angelica, et personne d'autre! Mais il commençait à douter que seule le belle italienne occupait une place dans son coeur.

Et il s'endormit sur ces dernières pensées qui hanteraient sa nuit.

Le lendemain matin, en se réveillant, le jeune survolté remarqua qu'Ulrich n'était plus là. Il s'habilla rapidement et descendit en direction du réfectoire pour prendre son petit déjeuner et en pensant y retrouver les autres.

En effet, il vit tous ses amis assis à leur table habituelle. Il vint s'installer près d'eux. Mais quand il s'assit, Jérémy et Angelica se levèrent et partirent du réfectoire dans une direction différente.

-Bah... Qu'est-ce-qui se passe?
-Jérémy a tout dit à Angelica. Lui répondit Yumi. Il lui a dit ce qui s'est passé avec Aelita hier et maintenant, elle te fait la tête.
-Ouais, c'était pas sympa de sa part. Fit Ulrich.
-Oh non, je rêve! Soupira Odd.

Mais Aelita qui était restée discrète jusqu'à maintenant, prit la parole:

-Je... je suis désolée Odd. C'est à cause de moi que tu as tous ces problèmes.
-Mais non, ne t'inquiète pas, ce n'est pas de ta faute!
-Si, c'est moi qui t'ai embrassé sur Lyoko, et maintenant, Jérémy et Angelica te font la tête!
-Aelita, ce n'est pas de ta faute, tu sais, Jérémy, il ne sait pas ce que cela voulait dire ce que tu m'as fait, et il le prend mal, il veut que tu sois à lui, alors si il te voit avec un autre que lui, il pète un boulon! C'est parce qu'il t'aime qu'il a fait ça! Bon, j'avoue que c'est pas très malin, mais c'est sa manière pour te dire combien il t'aime.
-Eh bien si c'est sa manière à lui de me dire ça, je trouve que c'est méchant et lâche!
-Non, Aelita, c'est juste qu'il ne sait pas vraiment comment s'y prendre avec toi, c'est tout.

Mais Aelita partit vers sa chambre, en pleurant.
Quand elle y entra, elle vit Jérémy, assis sur le lit, il l'attendait. Quand il la vit pleurer, il voulu la prendre das ses bras pour s'excuser, mais elle le repoussa.

-Aelita, je...
-Tais-toi! Je ne veux plus te voir!
-Mais Aelita, je vulais te dire que...
-Pars!
-Euh, je...
-Je t'ai dit de partir!

Et le jeune génie sortit de la chambre, déçu. Il s'en voulait pour ce qu'il avait fait et voulait se faire pardonner auprès de la belle aux cheveux roses.

Quelques minutes plus tard, Odd monta dans les dortoirs en direction de sa chambre, car aujourd'hui, c'était dimanche, et il n'y avait pas cours.
Mais il entendit Aelita pleurer dans sa chambre. Il hésita un instant avant de frapper à la porte.
Mais elle ne répondit pas. Il se décida quand même à entrer.

-Ca va Princesse? Demanda-t-il timidement.
-Euh, oui...
-T'es sure, t'avais l'air super chamboulée tout à l'heure!
-Oui, oui, ne t'inquiètes pas pour moi!

Le jeune blond vint s'asseoir près de la jeune fille et essuya une larme qui coulait le long de sa joue. Pendant quelques secondes, il put admirer la douceur de la peau si parfaite de son amie.
Puis, elle posa sa tête sur l'épaule du félin virtuel.

Mais à ce moment là, Jérémy entra dans la chambre avec Angelica. Cette dernière s'enfuit immédiatement en voyant celui qu'elle aimait la trahir.
Jérémy tira violemment Odd en dehors de la chambre et ferma la porte:

-Tu t'approches encore une fois d'elle, et t'es mort! Pigé?

Chapitre 5:
-Eh Jérémy! Du calme! Dit Odd surpris par la violence de son ami.
-Ah parce que tu crois que je pourrais me calmer? Après ce que je viens de voir?
-Jérémy, je ne faisais rien de plus que la réconforter! Regarde dans quel état tu l'as mise!
-Ouais, mais c'est pas une raison!
-Et tu vas aller faire quoi maintenant? Dit la voix d'Aelita derrière les deux garçons. Tu pense que je pourrais te pardonner? Après ce que tu as fait à Odd?
-Mais depuis quand tu te soucie de ce que je fais à Odd? Lui demanda le génie de plus en plus énervé.
-Depuis que je ne t'aime plus. Dit Aelita avec froideur.

Jérémy resta stupéfait par la phrase que venait de prononcer son amie. Sa Aelita venait de lui dire qu'elle ne l'aimait plus.
Il baissa la tête et partit comme il était venu.

Après quelques longues minutes de silence, elle reprit la parole:

-Je... je suis désolée que tu ais assisté à cette scène.
-Oh, ce n'est pas grave. Lui répondit le jeune blond.

Mais le téléphone de la jeune fille sonna:

-Allô?
-Aelita, c'est Yumi! Jérémy m'a dit de vous dire à toi et Odd de rappliquer dare-dare à l'usine! Y'a une tour activée!
-Ok, on arrive!

Et elle referma le petit mobile rose qu'elle remit dans sa poche.

-On doit aller à l'usine.
-XANA a lancé une attaque?
-Oui.

Et les deux amis se dirigèrent vers le parc où ils empruntèrent le passage qui les menaient aux égouts.
Une fois arrivés dans l'imposant hall de l'usine, il prirent le monte-charges qui les ammena directement en salle des scanners.

-C'est bon Jérémy, tout le monde est là! Fit Ulrich.
-Ok, je lance le transfert. Transfert Yumi, transfert Aelita, scanner Yumi, scanner Aelita, virtualisation!
-C'est bon, on est bien arrivés.
-D'accord, je vous envoie les autres. Vous êtes prêts?
-Vas-y!
-Alors, c'est partit! Transfert Ulrich, transfert Odd, scanner Ulrich, scanner Odd, virtualisation! Et voilà vos bécanes!
-Et cette tour activée? Elle est où? Demanda Aelita.
-Attends trois secondes s'il-te-plait! Je cherche! Dis Jérémy énervé.
-Oh, Jérémy, ça va hein! Je sais que tu nous fait la tête à nous deux, mais t'as pas besoin d'en rajouter une couche! Elle te demande simplement où est la tour! Elle te provoque pas!
-Ouais, ben tu pourrais pas la mettre en sourdine toi aussi? Surenchérit le jeune génie. Voilà, la tour activée est à 54 degrés ouest.

Et les quatre Lyokoguerriers se mirent donc en direction de la tour activée à l'aide de leurs véhicules.
Pour une fois, Aelita n'était pas montée avec Yumi sur l'Overwing, mais avec Odd sur l'Overboard.

Cette dispute avait éloigné Jérémy de Aelita et Odd de Jérémy, mais elle avait aussi resseré les liens entre l'ange de Lyoko et le félin virtuel.

Une ligne de Krabes fit alors irruption devant les amis.
Odd sauta de l'Overboard et atterit sur la carapace de l'un d'entre eux. Il s'empressa de le détruire.

Ulrich et Yumi s'étaient alliés pour détruire deux autres Krabes. Grâce à leurs entrainements d'arts-martiaux, il purent coordiner leurs mouvements et ainsi les dématerialiser.

Mais il restait un Krabe et il tira sur l'Overboard où s'y trouvait encore la belle aux cheveux roses, ce qui provoqua la chute de l'ange virtuel.
Odd courut donc pour la rattrapper. Elle tomba quelques secondes plus tard dans les bras de félin.

-Alors Princesse? T'as voulu tenter le grand saut? Dit-il avec ironie.

Yumi et Ulrich arrivèrent quelques temps après, le temps de détruire le dernier Krabe.

-Ca va Aelita?
-Oui oui, rien de cassé!

Et elle se dirigea vers la tour, puis la désactiva.

Les cinq amis rentrèrent au collège en trois groupes: Yumi et Ulrich d'un côté, Odd et Aelita d'un autre, et Jérémy, seul.
Le félin virtuel et l'ange de Lyoko se sentaient tellement bien ensemble qu'ils ne se quittaient plus.

La nuit tomba rapidement sur le collège, et chaque Lyokoguerrier regagna sa chambre.
Maintenant, Angelica faisait aussi la tête à Aelita, parce-qu'elle passait, selon elle, trop de temps avec Odd.

Elles se couchèrent donc, sans dire un mot.

Le lendemain matin, Ulrich et Odd se levèrent de bonne heure pour aller au réfectoire. C'était Lundi.
Aelita ne tarda pas à les rejoindre:

-Alors les garçons, bien dormi?
-Oui, très bien, et toi? Lui demanda le jeune blond.
-Pareil! Répondit l'ange de Lyoko toujours aussi souriante.

La journée commença pour les cinq Lyokoguerriers par un cours de Physique avec Mme Hertz.
Aelita, qui était habituellement placée devant à côté de Jérémy, vint s'asseoir derrière, avec Odd.

Ils passèrent tout le cours à discuter de tout et de rien.

Cette première heure fut suivie d'un cours de matémathiques, avec Mme Meyer, puis de deux heures de sport avec Jim.

Ils se retrouvèrent ensuite au réfectoire, toujours séparés en trois groupes, ce qui n'était pas très économique, car, ils occupaient donc trois tables.

Les cours de l'après-midi avaient été annulés, car il y avait une visite d'inspection du collège.
Aelita et Odd en profitèrent donc pour faire une sortie en ville.

Chapitre 6:
Tous deux sortirent donc du collège qui n'était qu'à quelques pas du centre-ville.
Aelita supplia Odd pour aller au centre commercial. Ce dernier accepta pour faire plaisir à la jeune fille.
Une fois les achats terminés, ils prirent la direction du parc où ils s'assirent sur un banc. Odd partit acheter des glaces et en offrit une à la princesse de Lyoko.
Le félin virtuel proposa ensuite à l'ange aux cheveux roses d'aller voir un film au cinéma. Celle-ci accepta et ils allèrent acheter deux places pour voir "Paraplégique Zombie six, La revanche dans la peau".

Ils entrèrent dans la grande salle obscure et s'assirent dans l'un des premiers rangs.

Le film avait déjà commencé depuis une bone dizaine de minutes, et Aelita décida de poser délicatement sa tête sur l'épaule d'Odd. Il passa à son tour passa son bras autour de la taille de son amie.
Ils se regardèrent longuement. Le film ne les intéressait plus, maintenant, seul l'autre était important.

Odd hésita un instant, se demandant si il devait aller plus loin, ou arrêter là. C'était une occasion unique, il le savait, mais il hésitait toujours. Il pensait que cela ne servait à rien de précipiter les choses. Et puis, si il le faisait, Jérémy et Angelica le détesteraient encore plus. Il décida donc de ne rien faire de plus, enfin, pour le moment.

Pendant ce temps, jérémy était dans sa chambre et terminait un programme qu'il avait commencé la veille. Mais il n'arrêtait pas de penser à Odd et Aelita. Comment le félin avait-il pu lui faire une chose pareille? Il lui avait "volé" Aelita, et cela, il ne lui pardonnerait jamais.
Mais ce qui dérangeait le plus le jeune génie, c'était qu'Aelita semblait développer des sentiments pour Odd. Des sentiments, plus forts que ceux de l'amitié. Il savait maintenant qu'il fallait tourner la page, car il ne pourrait plus remonter dans l'estime de l'ange de Lyoko.
Il pensa également qu'il avait certainement été trop dur avec Odd. Mais si il l'avait autant été, c'était uniquement parce-qu'il aimait Aelita.

Le film était terminé, et les deux amis décidèrent de rentrer au collège, car il commençait à se faire tard. Ils re-traversèrent donc la grande place du centre-commercial pour arriver devant les grilles du collège qui étaient encore ouvertes.
Aucunes paroles ne s'échangèrent pendant ce trajet. Ils se contentaient seulement de s'échanger quelques sourires.

Lorsqu'ils entrèrent dans le collège, Odd reçut un appel de Yumi:

-Allô Odd! C'est Yumi.
-Ah, salut Yumi, qu'est-ce-qui se passe?
-Il faudrait que tu nous retrouve avec Aelita dans la chambre de Jérémy!
-Ok, on arrive!

Et ils se dirigèrent vers les dortoirs. Mais Odd était pensif.

"Il faudrait que tu nous retrouve? C'est qui "nous"?"

Ils montèrent vers la chambre du jeune génie. Quand ils ouvrirent la porte, ils virent que tout le monde était là, sans exception.

-Euh, on a raté un épisode? Demanda le félin virtuel.
-Non, il fallait qu'on parle. Dit le propriétaire de la chambre.
-Mais, vas-y, je t'écoute!
-Alors voilà. Depuis cette dispute, le groupe est littéralement éclaté, et on s'est dit que c'était dommage de gâcher une amitié pour si peu.
-Ouais, ça, c'est sur! Fit Odd.
-Alors euh... ami?
-Ouais, ami! Fit Aelita souriante.
-Bon, ben on va manger alors? Demanda Odd.
-Ouais allez!

Tout le monde riait, et était hereux que cette dispute soit terminée. Tout le monde, excepté une personne. C'était Angelica. Elle faisait toujours la tête à Odd, car elle pensait qu'il aimait Aelita.

Après le dîner, les cinq amis allèrent se coucher. Une fois arrivées dans leur chambre, Angelica commença à parler à Aelita:

-Alors? T'es contente de toi?
-Quoi? Mais, qu'est-ce-que tu veux dire? Répondit la belle aux cheveux roses qui ne comprenait pas ce que voulait lui dire son amie.
-Maintenant que tu m'as piqué Odd? Tu vas faire quoi d'autre pour me déchirer encore plus le coeur?
-Mais Angelica! Calmes-toi! Je ne suis pas en train de te piquer Odd! Arrêtes de te faire des films!
-Ah oui? Et pourquoi est-il allé au cinéma avec toi? Et pas avec moi?
-Ben toi, tu lui faisait la tronche, donc c'est sur, il va pas aller au ciné avec quelqu'un qui lui fait la tête!
-Pauvre idiote!

Et la belle blonde s'enfouit sous ses draps en pleurant.

Le début de la nuit se passa calmement, mais les Lyokoguerriers furent réveillés par un coup de fil de Jérémy leur anonçant que XANA venait d'activer une tour.

Ils se rejoignirent donc tous à l'usine malgré l'heure.

-C'est bon Einstein! On est dans la salle des scanners!
-Très bien! Yumi et Ulrich, vous plongez les premiers! Vous êtes prêts?
-Vas-y! Tu peux lancer le transfer!
-Alors c'est partit! Transfert yumi, transfert Ulrich, scanner Yumi, scanner Ulrich, virtualisation!
-C'est bon Jérem', on est bien arrivés!
-Très bien, je vous envoie les autres! Transfert Odd, transfert Aelita, scanner Odd, scanner Aelita, virtualisation!

Les quatre Lyokoguerriers se retrouvèrent tous sur le sol chaud du territoire du désert.

-La tour activée est au sud de votre position! Foncez!

Et ils se mirent à courir.

-Bizarre! Dit Ulrich. XANA aurait déjà dû envoyer le comité d'accueil!
-Restez quand même prudents, on ne sait jamais.
-Et toi, t'as rien sur tes écrans?
-Non, pas l'ombre d'un monstre!
-Attention Aelita! Fit Odd.

Et il l'ammena à terre pour lui faire éviter le tir d'un monstre.

-Eh mais c'est quoi ça? Demanda Yumi.

En effet, les Lyokoguerriers étaient devant un nouveau monstre.
Il ressemblait à un chat avec des yeux en forme du signe de XANA, d'où il tirait des lasers.

-On... on est devant un nouveau monstre Jérémy!

Chapitre 7:
-Oui, j'ai vu! Je viens de recevoir quelques informations sur lui! Il faut que vous fassiez gaffe à ses lasers très haute énergie! Vous encaissez deux coups, et c'est direct retour au bercail!
-Et tu saurais pas comment on pourrait s'en débarasser? Demanda Yumi.
-Eh bien si j'en crois ce qui est écrit, il faut lui tirer dans les deux cibles qui lui servent d'yeux.

Aussitôt, un combat acharné débuta. Ce nouveau monstre était vraiment redoutable, et très dur à neutraliser.
Ulrich utilisa son triplicata pour planter son sabre dans l'une des deux cibles du monstre. Mais ce dernier riposta et dévirtualisa le beau brun.
Odd essaya lui aussi de toucher le monstre, mais au moment de tirer, il se rendit compte qu'il était en pénurie de flèches laser.

Il alla donc se réfugier derrière un rocher le temps que le petit génie le recharge.

Mais Yumi fut dévirtualisée, laissant l'ange de Lyoko seule devant le monstre.
Odd, voyant que son amie avait des difficultés, décida de la rejoindre.

-Mais Odd! T'es dingue? T'es pas encore rechargé!
-Et alors? Répondit l'intéressé.
"La chose la plus importante, c'est de la sauver..." Pensa-t-il.

Et il se mit à courir en direction de la belle de Lyoko. Mais le monstre situé en face de cette dernière tira.
Le félin virtuel arriva juste à temps et défendit la princesse grâce à son bouclier.

-C'est bon Odd, t'as le plein! Fit la voix de Jérémy dans le micro.

Et, de deux flèches laser bien placées, il tua le monstre qui lui faisait face.
Sans plus attendre, Aelita courut vers la tour et la désactiva.

Le lendemain matin, Mme Hertz, anonça à toute la classe qu'une classe verte était organisée pour les troisièmes et les secondes, la semaine suivante, pendant sept jours, dans un petit village, au bord de la mer.

Tout le monde était très excité à l'idée de partir, mais il faudrait encore attendre une semaine.

Aelita se disait que ce voyage serait peut-être le moment de faire le point avec Odd. Elle ne savait pas exactement où elle en était avec lui.

Il s'était passé tellement de choses depuis ce fameux "baiser" sur Lyoko...
Elle pensait également que si cela devait aller plus loin entre eux, ce ne serait pas sans conséquences. Sa réconsiliation avec Jérémy ne tiendrait pas longtemps et l'humeur d'Angelica ne s'améliorerait guère.

Mais c'est là que venait la question crutiale: Aimait-t-elle Odd? Elle réfléchissait, mais ne savait pas. Certes, c'était un bon ami, voire son meilleur ami... Mais on dit souvent qu'aimer son meilleur ami, c'est perdre son meilleur ami! Elle était donc partagée entre l'amour et l'amitié, qui dans les deux cas, ferait souffrir quelqu'un.

Peu après, ce fut l'heure du déjeuner. Yumi trouvait le comportement de la belle de Lyoko de plus en plus étrange.
Plus tard, elle décida donc de la rejoindre, car elle était partie seule dans le parc.

-Alors, tu m'expliques? Lui demanda la jeune japonnaise.
-Mais tu veux que je t'explique quoi? Fit la princesse quelque peu surprise de la venue de son amie.
-Oh, Aelita! Tu es bizarre depuis ce matin! On dirait que tu es... ailleurs!
-Eh bien voilà, je sais plus trop quoi penser au fait...
-C'est à propos d'Odd, c'est ça?
-Oui, je sais pas quoi faire. J'ai l'impression qu'on s'est rapprochés.
-Et c'est la cas!
-Oui, mais, je ne sais pas trop comment je dois le considérer maintenant...
-Comment ça? Demanda Yumi intriguée.
-Je... Je commenca à douter que seule l'amitié me suffise.
-Tu... Quoi! T'es en train de me dire que...
-Oui, enfin non! Justement, c'est pour ça que je sais plus quoi penser!
-Je pense que tu devrais aller lui parler!
-Plus facile à dire qu'à faire! Mais je vais y réfléchir... Bon, je monte dans ma chambre...
-Oui, ok, à tout à l'heure! Répondit la belle Geisha.

Et Aelita se dirigea vers les dortoirs des filles. En entrant dans sa chambre, elle alluma la radio pour se détendre.

I can't live without you
But I don't know how to say you
That I love you.

When I see you
My heart find you more beautiful
Than yesterday.

I love you

Mais Aelita l'éteint aussi rapidement qu'elle l'avait allumée, estimant que cette chanson était bien trop inappropriée pour l'instant présent.

Mais à ce moment là, une main vint frapper à la porte de la jeune fille.

-Aelita, c'est Odd! Je peux entrer?
-Oui oui, bien sur...

Et le jeune survolté rentra dans la petite pièce.

Chapitre 8:
-Salut Odd... Dit la jeune fille.
-Salut Aelita! Ben voilà, au fait, il y a quelques jours, je suis allé faire des courses pour moi et Kiwi, et puis je suis passé devant un magasin où...

Mais le félin ne termina pas sa phrase, et donna un petit paquet à la princesse.

-Tiens, c'est pour toi!
-Pour moi?

Elle ouvrit le paquet et y découvrit un magifique bracelet qui avait du couter une fortune.

-Oh Odd! T'aurais vraiment pas dû!
-Mais tu sais, répondit le félin, rien n'est trop beau pour ma Princesse!
-Merci beaucoup!

Et elle déposa un baiser sur la joue de son ami, comme la dernière fois, sur Lyoko.
Puis ce dernier descendit des dortoirs pour se rendre à son cours d'arts.

Aelita était encore confuse. Elle regardait le bracelet que venait de lui offrir son ami, et se demandait pourquoi il le lui avait donné.

Mais elle descendit de sa chambre et alla rejoindre Yumi qui était assise sur un banc, seule.
Cette dernière remarqua immédiatement le bracelet passé autour du poignet de l'ange de Lyoko.

-Eh, il est super joli ce bracelet! Il vient d'où?
-C'est... c'est Odd qui me l'a offert...
-Odd? Et, pour quelle occasion?
-Je sais pas! Il m'a juste dit "mais tu sais, rien n'est trop beau pour ma Princesse!"... C'est tout.
-Aelita, il faut se rendre à l'évidence! Il t'aime!
-Quoi? Non, c'est pas vrai! Et puis, qu'est-ce-qui te fait dire ça?
-Tout d'abbord, les sauvetages en tout genre sur Lyoko, surtout quand il a risqué sa vie en sautant dans la mer numérique pour te sauver! Ensuite, il y a le bracelet, et puis cette phrase: "mais tu sais, rien n'est trop beau pour ma Princesse!", et je trouve que tout ça est suffisant pour pouvoir l'affirmer! Dit la belle japonnaise avec certitude.
-Tu... tu crois vraiment?
-J'en suis même sûre! Mais avant tout chose, et je te l'ai déjà dit, il faudrait que tu ailles lui parler! Que tu fasses le point avec lui sur votre relation...
-Tu as certainement raison.
-Et Aelita, j'ai une dernière question...
-Oui? Demanda la jeue fille d'un air intrigué.
-Est-ce-que tu es amoureuse d'Odd? Dit-elle très sérieusement.

Aelita fût bloquée à ce moment là. Elle ne savait pas quoi répondre, elle hésitait encore.

-Je, euh... je...
-Oui, ou non?
-Euh, je ne sais pas!

Et elle partit en courant pour éviter de répondre à la question de son amie, et surtout se débarasser de cette situation plus que gênante.

Mais elle ne vit pas qu'une personne descendait de l'escalier en face d'elle et la percauta de plein fouêt. Ils se retrouvèrent tous les deux à terre. Et cette personne n'était autre que le félin virtuel, qui descendait de son cours d'arts.

-Oh je... je suis désolée! Dit la princesse en rougissant.
-Ce n'est pas grave! Lui fit ce dernier.

Puis il tendit sa main à l'ange de Lyoko pour l'aider à se relever.
Mais il se passa quelque chose d'étarange. Ni Aelita ni Odd ne voulait lâcher la main de l'autre.

Ce fût une scène qui se déroula sur plusieurs minutes. Plusieurs minutes du pur bonheur pour les deux Lyokoguerriers qui ne voulaient plus se lâcher. Mais la sonnerie retentit, annonçant le début des cours de l'après-midi, mais aussi la fin de cet instant magique.

Ils se lâchèrent et partirent vers leur salle de classe, tous deux encore rouges de gêne.

Le reste de la journée se passa bien pour les six amis, et ils se retrouvèrent tous au réfectoire le soir même.
Puis, ils allèrent se coucher dans leurs chambres respectives.

-Ulrich, je peux te poser une question?
-Mais vas-y!
-Tu penserais quoi si je te disais que j'aimais Aelita?
-Quoi?!?!
-Contentes-toi seulement de répondre à la question s'il-te-plait...
-Ben, je trouverais ça étrange...
-Etrange? Et pourquoi ça?
-Ben, on a l'habitude de la voir avec Jérémy, donc ça ferait bizarre, c'est tout! Lui répondit le beau brun.
-Mais tu...
-Oui, j'en suis sûr maintenant...
-Mais d'un autre côté, je suis pas surpris par ce que tu viens de m'annoncer!
-Et pourquoi ça?
-Parce que vous passez tellement de temps ensemble maintenant... Ce que je voulais dire, c'était que je trouvais pas ça étonnant quoi!

Et tous deux se couchèrent, chacun pensant à celle qu'il aimait.

Les jours suivants se passèrent sans encombres. XANA avait seulement lancé trois attaques en cinq jours.
Jérémy avait aussi mis au point un programme, permettant de bloquer leur ennemi pendant une semaine.

On était à présent mardi, et c'était le jour du grand départ pour la classe verte.
Chacun attendait le car qui devait les emmener, leurs valises et bagages en tout genre dans les mains.

"Je crois que cette classe verte sera le moment idéal pour tout lui avouer..." Pensa Odd.

Chapitre 9:

Le car arriva enfin devant l'imposant portail du collège Kadic.

Les six amis qui participaient au voyage attendaient que leurs noms soit appelés pour monter dans le véhicule.
Mais il restait un dilemme à régler: qui se mettrait à côté de qui? On décida donc que Yumi et Ulrich seraient ensemble, Jérémy et Angelica aussi, et enfin, Odd et Aelita le seraient également.

Les premières heures du voyage se passèrent dans une ambiance conviviale, mais malgré l'excitation, la fatigue commençait à se faire sentir.
Le chauffeur décida donc de s'arrêter pour la nuit sur le bord de la route.

Le lendemain matin, ce fût Odd qui se réveilla le premier. Il se rendit compte avec surprise qu'Aelita avait posé sa tête sur son épaule. Elle dormait encore.

Il la regarda pendant plusieurs longues minutes, qui lui semblèrent interminables. Puis, d'un geste délicat, il caressa la peau douce de son amie.

Mais il s'y attarda, et la princesse se réveilla. Quand le jeune blond s'en rendit compte, il retira immédiatement sa main, mais l'ange de Lyoko porta à son tour la sienne au visage du félin virtuel.

Ce dernier fût tout d'abbord surpris par ce contact, mais il se laissa quand même faire.

Ulrich venait à son tour de se réveiller et surpris les deux autres Lyokoguerriers:

-Alors les z'amoureux? Bien dormis? Fit-il pour les mettre mal à l'aise.

Et Aelita retira immédiatement sa main du visage de son ami.

-Euh, oui... très... très bien! Fit Odd en rougissant.
-Bon moi, je... je descends du bus pour prendre l'air! Dit Aelita.

Quand cette dernière fut partie, Odd reprit:

-Mais t'es vraiment con ou quoi? Pourquoi t'as fait ça?
-Bah, désolé, mais c'était trop tentant! Et puis, tu peux considérer ça comme une vengeance pour toutes les réflections bidons que t'as faites quand j'étais avec Yumi!
-Ouais mais c'est pas une raison! T'as cassé un moment de pur bonheur là! Et puis peut-être que...
-Que quoi? Demanda le samouraï intrigué.
-Que j'allais lui dire.
-Et lui dire quoi?
-Mais triple andouille! Que je l'aime!
-Ah, bah au moins comme ça, on est quittes! Dit le beau brun en retournant s'asseoir à côté de la japonnaise.

Mais le jeune blond resta perturbé. Aurait-il vraiment eu le courage de lui avouer? Il ne savait pas.

Aelita, voyant qu'Ulrich était partit, remonta dans le car, et se dirigea vers le félin.

-Je... je suis désolée. Fit-elle en arrivant.
-Non, tu n'as pas à t'excuser, c'est moi qui...

Mais il préféra ne pas terminer sa phrase.

Quelques minutes plus tard, le bus repartit.
Ni Odd ni Aelita ne parla pendant le trajet, pour la simple et unique raison que chacun ne savait pas quoi dire à l'autre.

Quand le bus arriva enfin à sa destination, tout le monde descendit pour respirer l'air frais de la campagne, et admirer le paysage qui s'offrait à eux.

-Ouah, c'est magnifique! Fit Aelita.
-C'est sur, toi, t'as jamais vu la campagne! Lui dit Odd.

Et les autres Lyokoguerriers vinrent rejoindre le "couple".

-Alors, le voyage? Vous avez pas trouvé ça long? Demanda Yumi.
-Non non, ça va! Lui répondit Jérémy.

Mais Mme Hertz, qui organisait le séjour, interrompit leur discution:

-Allez les enfants! Un peu de calme! Alors, cette après-midi, après le déjeuner, vous pourrez aller vous balader pour explorer les environs! Mais attention à ne pas dépasser le périmètre qui vous sera imposé. Mr Moralès fera une ronde pour vérifier que personne ne dépasse la limite!

Après ces brèves explications, tout le monde se dirigea vers la cantine du batîment qui leur a été prêté pour le séjour.
En entrant, Odd vit que la quantité de nourriture était très importante:

-Ouah! Mais c'est le paradis ici! S'exclama-t-il.
-Bah au moins, pour une fois, tu te plaindras pas d'avoir encore faim après! Lui fit Angelica.

Tout le monde se mît à table, et le félin se précipita sur la nourriture.

-Eh, du calme Odd! Elle va pas s'envoler!
-Euh, je crois que si tu fais pas gaffe, c'est ton assiette qui va s'envoler! Répondit l'intéressé.

Cette dernière phrase fît rire toute la bande.

Après le repas, et comme prévu, tout le monde alla se balader. Mais malgré leur réconcilation, ils restèrent divisés en trois groupes.

Plus tard, le soleil commençait à se coucher, et Odd ainsi qu'Aelita marchaient près d'un lac.

-On peut s'asseoir s'il-te-plaît? J'ai mal aux pieds... Dit la jeune fille en désigant un rocher non loin d'eux.
-Ouais, ok. Répondit le félin virtuel.

Et tous deux s'assirent donc sur le rocher qu'avait montré la princesse.
Tous deux repensèrent à ce qu'il s'était passé dans le bus, et rougirent automatiquement.

Mais Aelita, mêlant la pensée à l'acte, se blottit contre le jeune homme.

Ce dernier prit la main de la Princesse, et plongea son regard dans les yeux verts de l'ange de Lyoko:

-Tu sais Aelita, euh... Il y avait quelque chose que je voulais te dire, mais je n'en avais pas eu le courage jusque là...

Chapitre 10:
Mais la voix de Jim fit son apparition derrière le dos des deux Lyokoguerriers.

-Alors les mioches? Vous avez pas entendu Mme Hertz? C'est l'heure du rassemblement!

Ils se levèrent, et se dirigèrent vers le lieu du rassemblement. Mais sur le chemin, Aelita questionna Odd:

-Alors? Tu voulais me dire quoi tout à l'heure?
-Non, rien, ça peut attendre. Répondit le félin déçu d'avoir été coupé dans son élan.
-Ah, ok...

Le soir, après le dîner, tout le monde alla se coucher, car une longue journée allait commencer le lendemain.
Odd proposa donc à la belle aux cheveux roses de la raccompagner dans sa chambre. Cette dernière accepta avec plaisir. Elle avait de la chance, car elle avait une chambre seule.

-Eh bah! Cette journée m'a crevée! Fit la propriétaire de la pièce.
-Ok, je vais y aller alors!
-Non, je... reste s'il-te-plait!

La Princesse s'allongea sur le lit.

-Si... si tu veux! Dit Odd quelque peu surpris par les paroles de son amie.

Et le félin vint s'installer près de la jeune fille.

Ils se regardèrent longtemps, jusqu'à-ce-que le jeune blond passe son bras autour de la taille de l'Ange de Lyoko.

Puis la jeune fille éteignit la lumière, car elle était fatiguée.

Le lendemain matin, ce fût Aelita qui se réveilla la première.
Elle remarqua que pendant le nuit, Odd lui avait pris la main, et qu'elle avait à son tour posé sa tête sur le torse de son jeune ami.

Mais ce dernier ne tarda pas à se réveiller. Il vît Aelita lui sourir, puis il lui demanda:

-J'ai passé la nuit ici moi?
-Eh ouais! Lui répondit la belle aux cheveux roses.

Et après un moment d'hésitation, elle reprit:

-Et ce que tu voulais me dire hier? C'était quoi?
-Ah, je... enfin, tu vois je voulais te dire que je t'...

Mais Ulrich apparut à la porte à ce moment là, ce qui coupa la phrase du jeune blond.

-Bah alors Odd? Pourquoi t'es pas venu hier soir?
-Ben, je...
-Quoi?! Vous avez dormis tous les deux?
-Ben, oui...

Le beau brun partit de la chambre, mais dit assez fort pour que ses deux amis l'entendent:

-Si ils finissent pas ensemble ces deux là, c'est vraiment qu'il y a un problème!

Ils se regardèrent en rougissant, mais Odd se leva du lit et se dirigea vers sa chambre.
Il y retrouva Ulrich:

-Alors là, tu vas me le payer! Je croyais qu'on était quittes! S'énerva le jeune blond.
-Ban ouais, mais tu te rends compte, t'as dormis avec Aelita quoi!
-Et alors?
-Bah, c'est le premier pas vers le mariage! Répondit le samouraï souriant.
-Toi, je vais te tuer!

Le félin ressortit de la chambre pour aller à la cantine où il y retrouva Jérémy, Aelita et Angelica:

-Et alors Odd? T'étais où cette nuit? Ulrich m'a dit que t'étais pas venu te coucher!
-Ben je...

Ce dernier regarda la Princesse qui commençait à rougir.

-Alors?
-Bah je... j'étais dans le parc, j'avais pas sommeil.
-En pleine nuit?
-Bah, ouais, pourquoi pas!

Le génie le regarda, peu convaincu par cette réponse, mais se replongea dans son bol de céréales.

Plus tard dans la matinée,Jérémy demanda à Aelita de venir le rejoindre dans sa chambre. Il voulait lui parler:

-Alors? Tu voulais me dire quoi?
-Ben, je voulais te parler de toi et Odd.
-De moi et...
-Tu l'aimes, pas vrai?
-Je... Et pourquoi je répondrais à cette question?
-Non, je voulais juste te prévenir! Tu connais Odd! C'est un coureur de jupons, qui drague la moindre fille qui passse à côté de lui...
-Il a changé!
-Peut-être pas! Il n'est jamais arrivé à sortir avec une fille plus de deux jours d'affilée! Et si vous sortez ensemble, je pense que tu le regretteras! Il laisse une trace , les jours où il est avec toi! Et c'est justement cette trace des jours qui te rendra malheureuse!

Chapitre 11:

-Non, tu dis ça seulement parce que tu es jaloux! Fit l'ange de Lyoko.
-Je veux seulement que tu sois heureuse, avec quelqu'un que tu aimes vraiment... Reprit le génie.
-Eh bien ce ne sera pas toi en tout cas!

Et la jeune fille partit en pleurant.
Mais dans le couloir, elle croisa Odd.

-Bah alors Princesse, pourquoi tu pleures?
-Je...

Et cette dernière pleura de plus belle et se laissa aller dans les bras du jeune homme.

-Allez, expliques-moi tout! Lui dit le félin en l'entraînant dans sa chambre.
-Ben, c'est... c'est à cause de Jérémy...
-Mais qu'es-ce-qu'il a fait pour te mettre dans cet état?
-Il... il m'a parlé de toi...
-De moi? Mais qu'est-ce-que je viens faire là? Demanda le jeune blond étonné.
-Ben, il m'a dit que je ne devais pas t'... Je... je ne peux pas te le dire...
-Mais pourquoi?
-Tu risques de détester Jérémy si je te le dis!

Mais Yumi apparut dans la chambre avant même que le félin ait pu répondre:

-Ah, vous êtes là! Je vous cherchais! Il y a un rassemblement pour le planing de la journée! Grouillez-vous!
-Quoi là? Maintenant?
-Oui! maintenant!

Et les trois Lyokoguerriers descendirent dans le grade salle commune.

On leur expliqua que la journée serait divisée en deux parties. La première prendrait la forme d'un travail de recherche dans la forêt des différentes espèces végétales. La deuxième serait une mise en commun des résultats obtenus.

Le travail de la première partie se ferait par groupes de deux ou trois, mais Aelita et Odd exigèrent de rester seuls, sans un quelconque troisième élève.

Tous les groupes se dirigèrent alors vers la forêt.

Quelques minutes plus tard, le félin et la belle aux cheveux roses étaient sur une paroi rocheuse.

Le jeune homme posa le pied à terre, mais la Princesse glissa et tomba sur ce dernier.

Ils se retrouvèrent alors tous les deux à terre, et commencèrent à rougir. C'était exactement comme il y a quelques jours, lorsque le félin descendait de son cours d'arts.

Quand ils se relevèrent, Odd prit son courage à deux mains, et dit:

-Tu sais Aelita, je voulais te dire quelque chose...

Il était enfin sur le point d'avouer à l'ange de Lyoko ses sentimens, ce qu'il avait sur le coeur depuis plusieurs semaines déjà. Allait-il vraiment en avoir le courage? Il ne le savait pas. Désormais, seul son coeur controlait ses paroles, ses actes.

-Oui?
-Eh bien tu vois je...

Ce n'était pas compliqué à dire, seulement deux mots suffisaient, mais ils n'arrivaient pas à sortir de sa bouche.
Il restait crispé, comme si il venait de voir quelque chose d'improbable.

Aelita, elle, se demandait si ce que s'apprêtait à lui dire son ami était vraiment ce qu'elle pensait. Mais elle repensait aux paroles prononcées par Jérémy.

C'est vrai qu'Odd était au paravent un coureur de jupons. Mais il avait changé! Il était devenu doux, attentionné. Même plus que Jérémy parfois, lorsqu'elle était encore virtuelle.

-Aelita je...

"Allez Odd! Dis-le moi!" Pensa la jeune fille.

Chapitre 12:

-Aelita je... je t'aime...
-Oh Odd, je... Répondit la jeune fille.

Tous deux se rapprochèrent. Odd regarda la Princesse une dernière fois avant d'embrasser délicatement l'ange de Lyoko.
Ce fût à la fois une explosion de joie dans son coeur, mais aussi dans celui de la jeune fille.

Ce baiser dura plusieurs longues secondes.

Puis, le jeune homme prit les mains de la Princesse dans les siennes et la regarda. Un regard plein d'amour.

Le soir, les deux amoureux s'apprêtaient à rentrer dans le foyer, main dans la main, mais Aelita arrêta le jeune homme:

-Odd, euh... est-ce qu'on leur dit aux autres?
-De quoi?
-Ben pour nous deux!

Odd réfléchit quelques instants puis reprit:

-Je n'en sais rien! De toute façon, ils s'en rendront bien compte un jour ou l'autre! C'est à toi de décider...

Mais l'ange de Lyoko hésitait. Elle avait déjà brisée le coeur du jeune génie, et pensait que lui avouer qu'elle était maintenant amoureuse d'Odd ne ferait qu'empirer les choses.

Mais d'un autre côté, elle savait que le jeune homme se doutait de quelque chose, et qu'il ne serait pas surpris par cette nouvelle.

-Oui, oui, c'est mieux si on le dit tout de suite... Répondit alors la belle aux cheveux roses.

Et tous deux rentrèrent dans le foyer.

Les quatre autres amis virent entrer le couple, main dans la main:

-Ah, j'en étais sur! Dit Jérémy en les voyant ainsi.
-Eh bah tu vois Odd! Je t'avais dit que ça allait plus tarder! Fit Ulrich quand le jeune blond fût suffisemment près pour l'entendre.
-Ouais, ben toi, c'est sûr que ça avance pas avec Yumi!
-Hein? Quoi, je...
-Tu t'es fait prendre à ton propre jeu! Dit Agelica souriante.

Le fait qu'Odd se soit mis avec Aelita n'avait pas perturbé Angelica. Elle pensait même que c'était bien pour lui.

La nuit fût vite tombée sur le petit village, et c'était l'heure d'aller se coucher.

Aelita vînt avec Odd dans la chambre de ce dernier. Ulrich était aller se doucher: il n'était donc pas là.

Ils s'allongèrent tous les deux sur le lit.
Odd passa sa main dans les cheveux de la Princesse.
Cette dernière passa à son tour son bras autour du cou du jeune homme, et ils s'embrassèrent.

-Aelita, je t'aime.
-Moi aussi Odd. Répondit l'ange de Lyoko.

Mais à ce moment là, le beau brun entra dans la chambre.

-Bah dis donc! Au moins, il y en a deux qui s'ennuient pas!
-Ulrich! Firent les deux amoureux en choeur.
-Mais rassurez-moi... IL s'est rien passé durant mon absence?
-De quoi tu veux parler? Demanda Aelita en rougissant.
-Ben, c'est que je voudrais pas avoir un Odd junior sur les bras moi!

Mais Aelita se leva, car elle voulait aller se coucher.
Mais elle laissa échapper quelques mots avant de fermer la porte de la chambre:

-Oh non, rassures-toi, il ne s'est rien passé, enfin, pas pour l'instant...

Chapitre 13:
Quelques secondes de silence éloignèrent les deux garçons. Mais après cet instant, Ulrich dit:

-Ca voulait dire quoi ça: Pas pour l'instant?

Odd ne savait pas pourquoi sa "petite amie" avait dit cela. Le pensait-elle vraiment? Voudrait-elle qu'un jour, lui et elle...

Ulrich voyait que son ami était mal à l'aise, et préféra ne rien dire de plus.

Le lendemain matin, les six amis se retrouvèrent à la cantine. C'était le jour du départ.
En effet, tous les élèves retournaient au collège, car le séjour était terminé.

Une fois le repas terminé, ils allèrent tous faire leur valise.
Mais Aelita entraina Odd dans sa chambre:

-Odd, je... je suis désolée pour hier soir. Ulrich m'a dit que ça t'avais troublé ce que j'ai dit.
-Ah, oh tu sais je... Ce n'est pas grave!
-Si j'ai dit ça Odd, c'est... c'est parce-que je t'aime.
-Oh Aelita tu sais je... moi aussi.

Et les deux "amis" échangèrent un baiser qui fût plus long que ceux qu'ils avaient déjà faits jusqu'à présent.

Plus tard, lorsque le bus arriva, les élèves montèrent à bord du véhicule, tristes de devoir partir de cet endroit magnifique, qui avait été comme des vacances pour eux.

Odd et Aelita se placèrent à côté, comme à l'allée.
Mais le félin repensait à la phrase prononcée par sa bien-aimée, la veille:

"Il ne s'est rien passé, enfin, pas pour l'instant..."

Ces mots ne cessaient de lui trotter dans la tête.

Pendant ce temps, dans un endroit inconnu:

-Alors? Dit l'homme assis en face de la jeune femme. J'attends toujours une réponse!
-Et vous savez très bien que je ne vous répondrais pas!
-Tu sais, tu peux me tutoyer ma belle!
-Je ne vous connais pas!

Il se leva alors et gifla la jeune femme qui tomba au sol.

-Et maintenant, tu vas tout me dire! Tout ce que je veux savoir!
-Vous rêvez!
-Oh non je ne crois pas! un jour ou l'autre, tu finiras par craquer!

L'homme habillé de noir sortit alors de la pièce.

Et la jeune femme regarda autour d'elle.
Elle n'avait aucun moyen de s'échapper. Elle était attachée, et ne pouvait pas défaire ses liens.

Elle savait que XANA ne la laisserait pas s'enfuir. Elle était prisonnière ici.

Mais elle repensa soudainement à sa fille. Que devenait-elle? Où était-elle.

Anthéa s'était fait une promesse. C'était de la retrouver.

Ouah, je me rends compte que c'est long! J'espère que vous avez eu le courage de tout lire! Je vous laisse quand même sur du suspens je pense...

http://www.lyokonet.fr

2 Re: [Fanfic] La trace des jours le Dim 3 Juin 2012 - 17:50

Invité

avatar
Invité
bien bien, rare quand je dit ça mais bon, j’attends la suite avec impatience ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum